Inpsiration : le jardin médévial

Cet article Inpsiration : le jardin médévial est apparu en premier sur Amenager ma Maison

C’est un jardin clos, carré ou rectangulaire qui comprend une multitude d’espèces  végétales différentes : des plantes médicinales et aromatiques pour préparer remèdes et tisanes, mais aussi des herbes condimentaires pour relever les plats, des légumes, des fleurs et des arbres fruitiers. A l’époque, les plantes et les formes géométriques ont une forte valeur symbolique.

Ce type de jardin comporte 4 espaces distincts, séparés par des treillages, des ouvrages en bois ou des murs végétaux.
Les cultures sont surélevées et maintenues par des planches ou des tressages de saule ou d’osier appelés plessis.

jardin médiéval

Le jardin des simples : par opposition aux mélanges sophistiqués des apothicaires.
Les carrés médicinaux sont généralement organisés selon l’usage des plantes :

  • Plantes des fièvres et des refroidissements (nos antibiotiques)
  • Plantes des femmes (pharmacopée destinée aux problèmes féminins )
  • Plantes vulnéraires (pour les traumatismes)
  • Purges (pour équilibrer les humeurs)
  • Plantes des maux de ventre (fréquents en raison d’une nourriture mal équilibrée)

Le verger : un grand nombre d’espèces étaient palissées pour économiser l’espace, augmenter la récolte et faciliter la taille. C’est aussi un lieu de méditation où on peut faire une halte sur un banc de bois ou de pierre.

Le potager : les plantations de légumes sont faites dans des carrés ( en général au nom de 9 ) , on produit aussi beaucoup de condiments et d’aromates pour améliorer la monotonie du quotidien (ail, moudarde, thym, sariette, coriande, aneth…). 

jardin médiéval de clisson

Le jardin d’agrément : jardin de verdure et jardin secret. Les murs végétaux sont percés de portes accédant à de minuscules jardins secrets qui sont de véritables havres de paix où tout invite au repos.

 Pour en savoir sur les murs végétaux ou les jardinières verticales, cliquez ici.
On y trouve fleurs, pelouse, arbres ornementaux, fontaines, et volières, juste pour les plaisir des sens !

Par exemple, certains d’entre eux, extrêmement raffinés, étaient consacrés à l’un des cinq sens :

  • L’ouïe était évoquée par la volière, le bruit de l’eau et le chant des oiseaux.
  • Le jardin du goût abritait un petit potager dans lequel poussaient des légumes choisis pour leur beauté.
  • Le jardin des senteurs où on se laissait guider par les effluves et les arômes des plantes odorantes
  • Le jardin des textures qui proposait de découvrir, du revers de la main, feuillages duveteux, lisses ou piquants.
  • Le jardin de la vue avec ses couleurs assorties où se mélangeaient les bleus , les pourpres en passant par les violets et tous les tons de roses apaisés par quelques notes de blanc. 

On peut tout à fait s’inspirer du jardin médiéval dans la conception d’un jardin contemporain où les formes géométriques, les lignes simples et bien organisées, sont la norme. On pourra utiliser par ex des matériaux plus actuels : bordures en bois , en métal ou en pierre en remplacement des plessis par exemple.

jardin médiéval bleua ardoise

jardin médiéval cluny

Retrouvez tous les conseils de Anne Delahaye, notre paysagiste sur son site http://www.annedelahaye.com/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s