Serres de jardin et matériel : l’indispensable pour son potager

Cet article Serres de jardin et matériel : l’indispensable pour son potager est apparu en premier sur Amenager ma Maison

Avoir un jardin, c’est bien. L’entretenir et avoir des plantes magnifiques, c’est mieux. Mais en profiter pour faire pousser ses propres fruits et légumes bios dans un potager ou dans une serre de jardin, c’est encore mieux !

citrouilles

Source : https://pixabay.com/fr/citrouille-légumes-automne-orange-2190584/

Seulement, se lancer dans l’agriculture maison, ce n’est pas une évidence. Si vous faites partie de ceux qui voudraient cultiver leurs propres fruits et légumes mais ne savent pas comment s’y prendre, cet article vous sera particulièrement utile ! On vous y expliquera quelques bases de jardinage, et les outils qui vous seront tout particulièrement utiles pour entretenir votre potager.

Comment organiser son potager ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un potager, ça s’organise et ça s’entretient : on ne se contente pas de planter les légumes n’importe où (et n’importe comment) et de les arroser pour avoir de magnifiques fruits et légumes à la forme parfaite (d’ailleurs, les produits de votre jardin n’auront pas tous, par essence, la même forme et la même couleur que ceux de votre supermarché, car ils sont sélectionnés pour correspondre au mieux à l’idée que l’on se fait desdits produits !)

Choisir l’emplacement de votre potager

La première question que vous vous poserez pour commencer votre potager est : où vais-je l’installer ?

La première chose pour trouver l’emplacement idéal est de choisir un endroit dans votre jardin avec un bon ensoleillement, pour éviter de devoir faire comme au Stade de France où une partie de l’herbe est toujours à l’ombre (elle ne peut donc pas pousser), ce qui les oblige à faire poser de l’herbe fraîche assez régulièrement.

Aussi, il vous faudra choisir un emplacement que vous pourrez irriguer facilement, que ce soit manuellement (au tuyau d’arrosage) ou alors avec un système d’arrosage automatique.

Une fois l’emplacement idéal trouvé, il ne vous restera plus qu’à préparer vos sols et planter vos fruits et légumes !

Changer l’emplacement de vos fruits et légumes

Si ce conseil peut vous sembler étrange, il n’en est pas moins utile : afin d’avoir des plantes poussant au mieux, il est important de les changer d’emplacement assez régulièrement. 

Pourquoi, me direz-vous ? Parce que toutes les plantes n’ont pas besoin des mêmes éléments présents dans le sol (certains leur étant même néfastes, comme par exemple le calcaire pour la pousse des framboises) et ne rejettent pas non plus les mêmes éléments dans le sol. Ainsi, en faisant tourner vos plantations intelligemment, les plantes que vous retirerez d’un emplacement auront rejeté des éléments dont les plantes que vous y installerez seront friandes. Ainsi, vous devrez choisir des plantes dont les apports pourront se compléter sur la durée.

Cette technique remonte au Moyen-Age avec le plan triennal : un champ était divisé en trois parties, deux étaient cultivées et la troisième laissée en jachère, et les chevaux y étaient laissés pour qu’ils fertilisent la terre, et cela tournait tous les quatre mois environ.

Entretenir ses plantations

Entretenir des plantations reste simple et vous ne serez pas obligés de vous en occuper chaque jour. D’autant plus que vous pouvez en automatiser certaines parties.

Le moyen le plus simple et le plus connu pour arroser ses plantes reste l’arrosoir. Vous retrouverez d’ailleurs sur notre site cet arrosoir lyonnais 9L. Cela dit, si vous choisissez de faire un potager qui serait plutôt grand, cela peut s’avérer être une solution longue et fastidieuse.

arrosoir lyonnais 9 litres

En l’occurrence, vous pourrez automatiser l’arrosage de vos plantes en installant un système d’arrosage automatique, que vous pourrez programmer pour qu’il arrose à la fréquence et aux heures que vous souhaitez (à noter qu’il vaut mieux les faire tourner la nuit, étant donné qu’en journée la réfraction de la lumière peut faire brûler vos plantations).

Précisons tout de même que l’arrosage est l’élément capital de l’entretien de vos plantations : même si vous ne souhaitez pas fertiliser vos plantations, ou intervenir sur les maladies qu’elles pourraient avoir, les plantes pourraient survivre et pousser (avec beaucoup moins d’efficacité), alors qu’elles seront vouées à une fin certaine sans arrosage.

Vous pouvez également vous diriger vers des systèmes « semi-automatiques », puisque vous aurez toujours à remplir d’eau un réservoir qui redistribuera l’eau aux plantes plus lentement, et vous laissera donc tranquille pour quelques jours : ce système s’avère extrêmement pratique si vous décidez de laisser vos plantes pour plus d’une semaine ! Vous retrouverez notamment sur notre site ce lot de 20 goutte-à-goutte.

lot de 20 gouttes a gouttes iriso

Aussi, comme évoqué à l’instant, il vous faudra faire attention aux maladies pouvant ravager vos plantes. Pas d’inquiétudes, toutes ne sont pas irréversibles. Et si vous faites pousser des vignes, vous pourrez même vous en apercevoir à l’avance en plantant des rosiers à chaque extrémité de vos rangées : les rosiers sont plus sensibles aux maladies des vignes et vous en serez donc plus vite alerté, pour pouvoir traiter la maladie au plus vite.

Enfin, si vous souhaitez rentabiliser au maximum votre potager, il peut être intéressant de prévenir les éventuels insectes pouvant venir se nourrir de votre dur labeur. Vous pouvez opter pour différentes sortes de produits, mais si vous souhaitez avoir des fruits et des légumes les plus bios possibles, alors il vous pourrez opter pour des produits bio également !

Un petit mot sur la fertilisation

Fertiliser vos plantations est très important si vous voulez être sûr(e)s d’apporter tous les éléments dont elles ont besoin à vos plantes. Cela peut également vous épargner des changements d’emplacement assez régulièrement !

Tout comme pour la désinsectisation, vous pourrez trouver des produits bios afin de fertiliser le plus naturellement possible vos plantations. Vous pouvez également opter pour un compost dans votre jardin, qui vous fournira du terreau et vous débarrassera de certains de vos restes de table.

Que faire des mauvaises herbes ?

Pour toutes jolies plantations, le revers de la médaille : les mauvaises herbes. Mais après tout, si vous plantes sont bien entretenues et s’épanouissent, alors pourquoi les mauvaises herbes ne prendraient-elles pas également résidence ?

Alors pour éliminer les mauvaises herbes, deux techniques s’offrent à vous. Toutefois, quelle que soit la méthode pour laquelle vous optez, il y a une chose à laquelle vous n’arriverez pas à couper : vous devrez toujours être vigilant et veiller à ce qu’elles ne s’installent pas.

La première technique, et la plus évidente, est de désherber manuellement votre jardin à l’aide d’outils adaptés. Cette technique est efficace, mais, je vous l’accorde, elle est également longue et fastidieuse. Cela dit, il s’agit d’une excellent moyen de passer le temps.

La deuxième solution est d’opter pour un désherbant. Cependant, faites attention aux produits que vous choisissez si vous souhaitez un potager bio : certains utilisent des produits chimiques particulièrement nocifs.

Quels outils pour entretenir son potager ?

Maintenant que vous vous êtes bien renseignés sur les meilleures manières pour organiser et entretenir votre potager, vous aurez probablement besoin de divers ustensiles et outils pour vous aider : soyons réaliste, vous n’allez pas tout faire à la main ! Nous allons donc vous aider à vous y retrouver dans les objets qui vous seront utiles – voire indispensables – pour entretenir votre potager.

Une serre, pour protéger vos plantations

Même s’il ne s’agit pas d’un « accessoire indispensable », la serre fait partie des installations qui vous seront utiles si vous souhaitez avoir certaines variétés de légumes et de fruits toute l’année.

En effet, la serre va permettre de conserver la chaleur et permettra à vos plantes de se développer quelle que soit la saison : premièrement, la serre est une première couche isolante du froid, qui va « emprisonner » les rayons infrarouges du soleil (ils vont passer dans la serre, où ils seront mieux absorbés par les plantes et le sol), ce qui va réchauffer l’air et donc garder vos plantes aux chaud. Cette installation est particulièrement utile, et même indispensable si vous souhaitez faire pousser des plantes exotiques dans votre jardin.

Il existe des serres de toutes les dimensions et pour tous les goûts. Cependant, à moins que vous n’ayez assez de place dans votre jardin pour installer une serre de la taille d’un immeuble, une taille modérée sera plus adaptée pour votre jardin. Nous vous proposons notamment cette serre polycarbonate 6m², également disponible en plus petit format.

serre polycarbonate 6m²

Plusieurs ustensiles utiles à l’entretien de votre potager

Comme tout le monde n’est pas expert en jardinage, nous allons vous rappeler brièvement les outils indispensables pour jardiner :

  • Une bêche pour retourner la terre ;
  • Une pelle de jardin ;
  • Une serfouette (binette étroite) ;
  • Un râteau ;
  • Un arrosoir ;
  • Un tuyau d’arrosage pour les grands espaces ;
  • Un sécateur ;
  • Une brouette ;
  • Des gants, pour protéger du froid et des blessures.

Si vous avez déjà quelques (bonnes) connaissances en jardinage et que vous souhaitez préparer vos boutures sans vous casser le dos, vous pouvez utiliser cette table de préparation en bois.

table de preparation bois et zinc 2 niveaux

Après avoir passé plusieurs heures dans votre jardin à entretenir vos plantes, ou même dès que vous aurez acheté vos outils de travail, une question se posera : où ranger vos outils ? Mais ne vous inquiétez pas, nous avons ce qui vous faut : un rangement de jardin ! Vous pourrez le poser près de votre serre ou de votre potager (si vos sols vous le permettent, certains rangement devant être posés sur du sol dur, comme sur votre terrasse). Vous pourrez retrouver, entre plusieurs possibilités, cette armoire basse en plastique sur notre site.

armoire basse plastique 250 l anthracite

Pour aller un peu plus loin que le potager…

Pour vous, installer votre propre potager dans votre jardin peut résulter de l’envie de manger mieux, plus bio, et surtout, plus près et moins cher. Dans ce cas, pourquoi ne pas pousser votre envie de manger plus bio… En adoptant des poules ? Je sais ce que vous vous dites : c’est de l’entretien, et puis comment on s’occupe de poules ? Eh bien l’entretien des poules est assez facile, puisqu’elles se nourrissent de restes de table et de pelures de fruits et légumes. Ainsi, vous diminuerez également votre quantité de déchets !

Et si vous voulez pousser la bonne action encore plus loin, vous pouvez sauver des poules pondeuses d’élevage de l’abattoir (ne vous en faites pas, elles pourront toujours produire des œufs) en vous renseignant auprès d’associations telles que la Pondation de Félicie.

De notre côté, nous vous proposons plutôt un endroit pour abriter vos poules avec ce poulailler en bois.

poulailler en bois

Maintenant, vous connaissez toutes les bases de l’installation et l’entretien d’un potager !

Et vous, vous souhaitez créer votre propre potager ? Quels fruits et légumes souhaitez-vous faire pousser dans votre potager ? Pour quelles installations pensez-vous opter ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires, votre avis nous intéresse !

Publicités

Les cendriers s’invitent chez vous : verre ou aluminium ?

Cet article Les cendriers s’invitent chez vous : verre ou aluminium ? est apparu en premier sur Amenager ma Maison

Pour les fumeurs, ou même pour tout le monde, le cendrier fait partie des objets du quotidien que l’on a toujours vu et que l’on verra toujours, que ce soit lorsqu’on s’installe en terrasse, ou dès lors que l’on côtoie des personnes qui fument. Ainsi, que vous fumiez ou non, le cendrier sera un objet indispensable de votre maison, pour pouvoir inviter les éventuels fumeurs chez vous et afin qu’ils n’éparpillent pas leurs cendres dans votre extérieur ou sur votre terrasse. 

la cigarette

Source : https://pixabay.com/fr/cigarette-fumer-fum%C3%A9e-cendres-599485/

Toutefois, nous vous rappelons que fumer est dangereux pour la santé, et qu’il est donc conseillé d’arrêter. Mais vous devez le savoir aussi bien que nous, il est difficile de convaincre tout le monde…

Quels éléments sont importants pour choisir son cendrier ?

Lors du choix de votre cendrier, plusieurs éléments sont à prendre en compte afin de cerner au mieux votre besoin, et donc de choisir un cendrier qui conviendra parfaitement à ce que vous souhaitez.

Quelle fréquence d’utilisation pour le cendrier ?

Comme évoqué précédemment, si un cendrier n’a qu’une utilité (recueillir les cendres), tous n’en auront pas la même utilisation. Il est donc intéressant de vous poser, en amont, la question de la fréquence d’utilisation de votre cendrier : l’utiliserez-vous pour vous, ou votre famille, au quotidien ? Ou alors l’utiliserez-vous seulement lorsque vos invités fument ?

Ces questions vous permettront de déterminer vos besoins avec un peu plus de précision, qu’il s’agisse du nombre de cendriers dont vous aurez besoin (si, par exemple, vous organisez régulièrement des soirées où une cinquantaine de personne sera présente, il peut être plus judicieux d’investir dans plusieurs cendriers), et aussi le nombre d’encoches pour reposer les cigarettes.

On fume le cigare ou la cigarette ?

En fonction de ce que vous préférez fumer, la taille de l’encoche pour reposer ce que vous fumez variera. En effet, les diamètres des cigarettes et des cigares sont assez différents, et les encoches d’un cendrier pour cigarettes ne seront pas pratiques pour des cigares. Vous pouvez donc prendre en compte cet élément important dans le choix de votre cendrier.

Quelle utilisation pour votre cendrier ?

Au-delà des questions relatives à la fréquence d’utilisation de votre futur cendrier, vous pouvez également vous interroger sur la manière dont vous souhaitez utiliser votre cendrier, notamment en reprenant la question du nombre de personnes pouvant l’utiliser au même moment, mais également en s’interrogeant sur les conditions d’utilisation dudit cendrier. Par exemple, est-ce que vous autorisez les fumeurs à fumer à l’intérieur, ou préférez-vous qu’ils aillent fumer dehors ? Si vous optez pour un cendrier pour l’extérieur, il serait mieux d’opter pour un cendrier qui pourra supporter d’éventuelles intempéries.

Ensuite, êtes-vous plutôt maniaque, ou un peu feignant ? Si la deuxième option vous correspond mieux, alors opter pour un cendrier avec réservoir peut vous permettre de le vider complètement moins régulièrement qu’avec un cendrier classique. Mais si vous êtes plutôt maniaque, un cendrier classique est plus facilement lavable et vous aurez moins de chances d’éparpiller de la cendre en le vidant.

Quels sont les différents types de cendrier ?

Maintenant que vous avez cerné vos besoins en cendriers, vous allez pouvoir vous intéresser aux différents types de cendriers existants pour déterminer celui qui correspond le mieux… Ou tout simplement qui vous plaît le plus ! Nous allons ici vous détailler les deux types principaux de cendriers, soient les cendriers en verre et les cendriers en aluminium.

Les cendriers en verre

Très classique, vous retrouverez le cendrier en verre sur la plupart des tables de terrasses parisiennes (et très probablement dans toute la France également). Ce cendrier s’adaptera très facilement à votre intérieur et saura se faire discret quand il le faudra. Il sera également plus facile à ranger puisqu’il ne contient pas de réservoir pour la cendre.

Cependant, ce cendrier présente deux inconvénients majeurs. Pour commencer, la cendre sera plus visible sur sa surface transparente s’il n’est pas parfaitement nettoyé. Ensuite, il faudra faire attention aux intempéries avec ce cendrier, pour éviter qu’un coup de vent malvenu ne vienne étaler toute la cendre : ce serait particulièrement inopportun lors d’un repas, bien installés sur votre terrasse !

Vous retrouverez différentes formes de cendriers en verre sur notre site, dont ce cendrier en verre rond.

cendrier verre rond

Les cendriers en aluminium

Alternative légèrement moins connu que les cendriers en verre, les cendriers en aluminium n’en sont pas moins efficaces, et même plus pratiques que leurs équivalents en verre.

Leur avantage majeur ? Le réservoir, qui vous permettra d’y recueillir les cendres, pour le temps que vous l’utilisez ou même plus longtemps (bien que ce ne soit pas recommandé !). Dans la situation précédemment citée (un repas en extérieur avec une bourrasque inopportune), il serait tout particulièrement adapté, et le problème majeur n’en serait plus un ! De plus, la matière étant plus sèche, il sera plus facile d’en retirer toute la cendre et donc de l’entretenir au quotidien.

Son inconvénient ? Etant opaque, on ne peut vérifier le niveau de cendres à l’intérieur, et on peut donc oublier de le vider ! Il vous faudra donc toujours vérifier avant utilisation que le réservoir de cendres n’est pas plein à craquer.

Parmi les différentes formes de cendriers que vous retrouverez sur notre site, vous retrouverez notamment ce cendrier en aluminium de forme cylindrique.

cendrier aluminium

D’autres accessoires utiles pour les fumeurs

Au-delà de vous procurer des cigarettes ou des cigares, certains objets restent utiles, que vous fumiez, ou simplement que vous vous retrouviez en compagnie de fumeurs.

Premièrement, que pensez-vous de l’odeur du tabac froid ? Vous ne l’aimez pas tant que ça, n’est-ce pas ? Alors pour y remédier, deux solutions : ouvrez les fenêtres et faites brûler une bougie parfumée ! Notez toutefois que laisser vos fenêtres ouvertes pendant que vous ferez brûler votre bougie permettra à son odeur de se répandre plus vite et plus uniformément dans votre pièce, et qu’il vaut mieux, dans ce cas, éloigner votre bougie de tout ce qui pourrait prendre feu.

Nous vous proposons ce modèle de bougies artisanales parfumées, disponibles en plusieurs tailles et odeurs (la couleur étant liée au parfum de votre bougie).

bougie artisanale parfumee ronde

Si vous avez un peu peur du feu, ou n’aimez tout simplement pas les bougies, ne vous inquiétez pas ! Pour ne pas être condamné à vivre avec l’odeur de tabac froid, vous pouvez également opter pour un diffuseur de parfum d’ambiance à tiges.

diffuseur de parfum d ambiance avec tiges rotin

Ensuite, si vous connaissez des fumeurs, vous ont-ils déjà parlé (à maintes reprises) du fameux, de l’indémodable, dirais-je même, « café-clope » ? Alors, si vous voulez offrir ce moment de félicité à vos invités, vous retrouverez nos cafetières et autres ustensiles dans l’onglet « thé et café » de notre site ! De plus, si vous êtes perdu, vous pouvez également lire notre article « Quelle cafetière pour un café réussi ?  »  afin de pouvoir mieux vous y retrouver. Et si vous préférez le thé, nous vous proposons également l’article « Quelle théière choisir pour savourer son thé ?« 

Vous pourrez, par exemple, y retrouver notre modèle de cafetière à piston, ainsi que différents services à café ou à thé (à noter qu’en cas d’extrême urgence, les soucoupes pourront faire office de cendrier, exceptionnellement… Mais attention à ne pas abîmer votre vaisselle !).

cafetière à piston

Vous avez désormais toutes les clefs en main pour choisir votre propre cendrier !

Et vous, fumez-vous ? Avez-vous un cendrier chez vous ? A quoi vous sert-il ? Avez-vous d’autres conseils à donner ? Des questions à poser ? Dites-nous tout dans les commentaires, votre avis nous intéresse !

Quelle théière choisir pour savourer son thé ?

Cet article Quelle théière choisir pour savourer son thé ? est apparu en premier sur Amenager ma Maison

Elément incontournable de cultures pourtant très différentes, le thé s’est imposé sur nos tables, comme alternative au café à la fin des repas, ou comme élément culturel à part entière : qui n’a jamais invité d’amis (ou n’a jamais été invité) en milieu d’après-midi « pour le thé » ? 

tasse de thé avec un sachet

Source : https://pixabay.com/fr/tee-tasse-à-thé-sachet-de-thé-coupe-1740871/

Et qui dit thé, dit servir le thé. Afin de le servir de manière la plus traditionnelle possible, exit les sachets de thé instantané ! On choisit sa théière avec attention. Mais comment choisir sa théière ? Sur quels critères se fonder ? Amenager Ma Maison répondra à vos questions dans cet article !

Les différentes manières de consommer du thé

Le thé reste du thé, certes, et il n’y a pas des milliers de manières de boire le thé (sauf pour les Russes, qui le boivent dans la soucoupe). Cela dit, on constate que l’on retrouve le thé en deux formes principales : les sachets et en vrac.

Les thés en sachet

Le thé en sachet, tel que nous pouvons les trouver dans tous les supermarchés de France (et de Navarre), peut s’avérer extrêmement pratique : on n’a pas besoin de le doser, il suffit de le mettre directement dans sa tasse d’eau chaude (ou dans de l’eau froide si vous voulez faire du thé glacé infusé à froid), attendre un peu et le tour est joué !

thé en sachet

Source : https://pixabay.com/fr/thé-sachets-de-thé-fond-noir-macro-1132529/

Cependant, malgré sa praticité indiscutable, le sachet de thé a quelques inconvénients. Notamment, à moins que vous ne preniez votre thé dans une boutique spécialisée, les goûts proposés ne sont pas toujours très variés, ce qui fait s’insurger les vrais amateurs de thé. De plus, on laisse généralement les sachets infuser trop peu de temps, ce qui ne les laisse pas développer (et certains diront même que les laisser infuser trop longtemps donnera au thé un goût amer).

Le thé en vrac

Bien qu’il soit assez similaire au thé en sachet (après tout, tous deux sont des thés), le thé en vrac permet aux amateurs plusieurs possibilités de préparation. 

thé noir en vrac

Source : https://pixabay.com/fr/thé-vert-thé-en-vrac-thé-noir-tee-1569791/

Le premier avantage est que l’on peut doser son thé : ainsi, si on le veut plus ou moins infusé, on peut l’adapter avec le temps que l’on va laisser infuser le thé, mais aussi avec la dose de thé que l’on va y mettre (quoi que la dose traditionnelle est de 2g pour une tasse de 10cL à 15cL). Il faut tout de même noter que, comme nous l’avons appris dans les cours de physique-chimie au collège, il y a une limite aux capacités d’infusion du thé, la solution pouvant devenir saturée !

Le thé en vrac n’ayant pas de contenant prédéfini, plusieurs options s’offrent à vous pour servir le thé. La première est de mettre les feuilles de thé en vrac dans la tasse, sans contenant : si cela peut servir à lire votre avenir, l’inconvénient majeur est que vous pourrez avaler des feuilles de thé, dont le goût et la consistance ne sont pas forcément agréables. Voilà d’autres alternatives :

  • Acheter des sachets de thé vides dans lesquels vous pourrez mettre votre thé ;
  • Acheter une boule à thé ;
  • Investir dans une théière.

Si toutes ces options ont leurs avantages et leurs inconvénients, vous pouvez choisir entre les trois en fonction de la quantité de thé que vous voudrez préparer : si vous ne souhaitez préparer qu’une seule tasse de thé, la théière n’est probablement pas l’option la plus adaptée pour votre quotidien, mais sera particulièrement utile si vous recevez.

Les différentes théières

Si vous souhaitez faire du thé pour plusieurs personnes, la théière est l’option la plus simple, mais également la plus jolie et la plus décorative. 

La théière marocaine

Avec son charme oriental, la théière marocaine est une théière très jolie, et donc très décorative pour votre intérieur, si vous souhaitez l’exposer quand vous ne l’utilisez pas. Equipée de pieds, vous pourrez la poser sur une table sans risquer de la brûler.

Amenager Ma Maison vous propose, par exemple, cette théière marocaine, disponible en plusieurs contenances.

théière marocaine avec pieds

La théière classique

Comme son nom l’indique, il s’agit là des théières parfaitement classiques, que l’on a tous déjà vues, que ce soit en vrai ou dans les films (ou séries télévisées, comme Bree dans Desperate Housewives). Son fonctionnement est très, très simple : il suffit de mettre les feuilles de thé dans le compartiment adapté, attendre, et le tour est joué !

De plus, vous ne retrouverez aucune feuille de thé dans votre boisson, et vous pourrez doser le thé comme vous le souhaitez  et en fonction de la quantité d’eau (qui est elle- même liée au nombre de personnes pour lesquelles vous allez faire du thé).

Vous retrouverez plusieurs modèles de théières sur Amenager Ma Maison, notamment cette théière en inox.

théière en inox ronde

Vous retrouverez également cette théière en verre, qui vous permettra de voir si votre thé est aussi infusé que vous le souhaitez. 

théière en verre

Enfin, nous vous proposons cette théière design en verre, dont le système d’infusion unique vous permettra de réaliser d’excellents thés !

théière en verre

La théière électrique

Pour les plus grands amateurs de thé, la Rolls Royce sera la théière électrique dont la température s’adaptera au type de thé que vous souhaiterez préparer. Car tous les thés ne se boivent pas à la même température ! Et si vous êtes perdus, ne vous inquiétez pas : dans la prochaine partie de cet article, on vous aidera à mieux vous y repérer entre les différentes sortes de thé et les différentes manières de les préparer.

Il existe également des théières électriques un peu moins sophistiquées, mais qui vous permettront de faire du thé tout aussi efficacement. Vous pouvez également opter pour une simple bouilloire, dont l’efficacité sera assez similaire, ou encore investir dans une machine à café compatible avec des dosettes de thé.

Les différents thés

Bien que le thé puisse sembler être un ensemble dont les seules distinctions sont les goûts pour les plus néophytes, il existe plusieurs types de thé, aux caractéristiques assez distinctes, qui vous seront détaillées ici. Vous n’aurez plus qu’à tester différentes sortes de thé pour savoir lesquels vous préférez ! Aussi, n’hésitez pas à tester différentes variétés de chaque thé, avec des goûts différents.

Le thé vert

Le thé vert est, avec le thé noir, l’un des thés les plus classiques et les plus connus : il est conçu pour qu’il n’y ait aucune trace d’oxydation. Ce thé est assez fort en caféine, mais son effet est plus doux sur l’organisme, puisqu’il est chimiquement lié aux tanins présents dans les feuilles de thé.

Il se consomme à 75°C, parfois moins en fonction de sa finesse, et son infusion dure de une à quatre minutes (traditionnellement, de une à deux minutes au Japon, et de deux à quatre minutes en Chine). On peut le doser comme la majorité des thés, soit 6g pour 30cL.

Le thé noir

Tout aussi connu que le thé vert et probablement plus répandu, le thé noir se consomme généralement entre 85°C et 90°C et se laisse infuser entre trois et cinq minutes : à noter qu’il existe des variantes en fonction de l’origine du thé, qui concernent également son dosage (en moyenne 6g pour 30cL, pouvant monter jusqu’à 10g). Le thé noir est significativement moins concentré en caféine que le thé vert, mais cette caféine est plus lourde pour l’organisme que celle du thé vert.

Selon la légende, le thé noir aurait été inventé au XVIIème siècle, alors qu’une cargaison de thé vert provenant de Chine en direction de l’Angleterre aurait moisi, et le thé serait devenu noir : les Anglais auraient beaucoup apprécié, et le thé noir est né !

Le thé blanc

Le thé blanc se consomme à 70°C, est infusé de quatre à dix minutes et est dosé à 6g pour 30cL. On distingue deux grands types de thé blanc, soient les Aiguilles d’Argent  (longs bourgeons argentés) et les Bai Mu Dan (rameau d’un bourgeon de 2-3 feuilles), récolté quand le bourgeon commence à s’ouvrir. Ses étapes de préparation sont assez différentes des autres types de thé, ainsi que son apparence.

Le thé Oolong

Il existe deux sortes de thé Oolong : certains sont légèrement fermentés (selon la méthode chinoise, à 10% à 15%) et d’autres très fermentés (comme à Taiwan, de 60% à 70%).

Le thé Oolong se consomme à 95°C, se laisse infuser cinq à sept minutes et est dosé à 6g pour 30cL. Cependant, s’il s’agit de la préparation au Gong Fu Cha, seule la température sera similaire, alors que la durée d’infusion et le dosage seront assez différents.

Le rooibos

Le rooibos se distingue des autres thés par de nombreux aspects, à commencer par son origine, l’Afrique du Sud. Aussi, il est idéal pour le soir, puisqu’il ne contient pas de théine, et ne sera donc pas énergisant. Il contient également peu de tanins. Ils sont en cela plus proches des infusions, qui se consomment approximativement de la même manière.

Le rooibos et les infusions se consomment à 90°C, se laissent infuser cinq minutes et sont dosés à 6g pour 30cL.

D’autres accessoires indispensables pour boire le thé

Tout comme pour boire du café, comme nous vous l’avons dit dans notre article intitulé « Quelle cafetière pour un café réussi ? », vous aurez besoin de tasses et de soucoupes afin de servir le thé convenablement, confortablement, et avec un peu plus de classe qu’avec des mugs !

Traditionnellement, on sert une dose de thé de 10cL à 15cL. Ainsi, ces tasses 15cL seront tout particulièrement adaptées pour servir le thé à vos invités. Vous pouvez également opter pour des bols si vous voulez boire du thé en grande quantité !

tasses contenance 15 cl

De même, vous aurez probablement besoin d’un plateau pour déplacer votre théière, vos tasses, vos soucoupes et tous les autres ustensiles dont vous aurez besoin pour servir votre thé. Vous retrouverez notamment ce plateau rectangulaire dans la catégorie « accessoire de table » sur notre site.

 plateau de table rectangulaire

Si vous avez opté pour une théière marocaine, ce plateau pour théière sera parfaitement adapté, en termes de taille et de style, à votre théière !

plateau pour service à thé

Mais qu’est-ce donc que cet objet sur le plateau ? Il s’agit d’un gant pour théière marocaine qui vous permettra d’utiliser votre théière marocaine sans aucun risque de vous brûler.

gant pour théière

Enfin, toujours dans le but de servir le thé selon la tradition marocaine, vous pouvez opter, avec le plateau et la théière marocaine, pour ce porte-verre en fer, que vous pourrez toujours réutiliser au quotidien.

porte verres à thé en fer

Maintenant que vous savez tout ce qu’il faut savoir pour préparer et déguster votre thé, quels thés aimez-vous ? Possédez-vous une théière ? Si non, souhaitez-vous investir ? Quel modèle vous intéresserait ? Dites-nous tout dans les commentaires, votre avis nous intéresse !